Mesures de tutelle et curatelle : inscription d’une dépendance, écriture d’une séparation- De la représentation psychique de la mesure de protection juridique pour de jeunes infirmes moteurs cérébraux majeurs en institution

Les notions d’autonomie et de citoyenneté font référence dans l’accompagnement des personnes en situation de handicap. Un écart semble donc apparaitre, entre ces valeurs et l’augmentation des mesures de protection juridique parfois privatives de libertés. Prenant en compte les particularités d’un handicap de naissance dans la construction de l’identité des jeunes IMC, l’auteur fait l’hypothèse que la représentation psychique de la mesure de protection, que celui-ci se construit, peut avoir pour effet de donner à cette mesure un sens de rite de passage. L’auteur propose un parallèle entre l’élaboration de la représentation et le stade liminal des rites de passage. Franchir le seuil de ce stade liminal permettrait une séparation/différenciation, et donc l’accès à un temps social, au prix de l’aliénation à la mesure.

Categories: DSTS, Mémoire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *