Les Topos

Ouvertes à tous publics, les journées ToPos du LaboPraxéo, sont organisées selon une fréquence bi-annuelle. Elles sont une invitation au partage des connaissances suite à un questionnement relatif à la production des recherches dans le champ du Travail Social en particulier, de l’intervention sociale en général. Aux communications des membres du LaboPraxéo aux cours de ces journées s’ajoutent les contributions des praticiens-chercheurs et des universitaires qui viennent enrichir et croiser les configurations multiples de la problématique circonscrite. La totalité des communications relatives aux deux ToPos précédents sont parus dans la revue FORUM N°xxx. Sous le titre: Actualisation de la recherche-action, pertinence de la praxéologie.

 

Comment les pratiques administratives contribuent à rendre invisibles socialement des populations (Enquête)

La question de l’invisibilité sociale peut s’aborder sous deux angles :
Comme question du regard :
Dans le couple visibilité/invisibilité la question centrale est celle du regard. Être regardé c’est être vu, être reconnu comme quelqu’un. Pour chaque personne il y a un besoin vital de reconnaissance, de considération, d’avoir une place dans la société, trois éléments qui sont la condition d’une valorisation de soi.
Être regardé et considéré c’est aussi être audible, c’est-à-dire entendu, écouté.
Comme question de la rationalité bureaucratique qui met enjeu des lois, des règlements, des codes, des procédures, des pratiques.

Lire la suite

Entre transformation et révélation

Banlieusard devenu ouvrier puis syndicaliste, je travaille aujourd’hui à la ville de Nantes sur la Nuit. Je suis un amoureux de voyage, de politique et de sociologie. Avoir fait l’expérience de la recherche m’a transformé. Pour l’affirmer, je me suis interrogé sur mon parcours, j’ai scruté les différences entre mon entrée en recherche et aujourd’hui […]

Lire la suite

Le tutorat : du dispositif à la disposition

Ils sont cinq auteurs. Ils sont membres du Labo de Praxéo. Ils se sont rassemblés à partir d’un intérêt commun: “y comprendre quelque chose” du tutorat, mettre à jour ce qui pouvait bien se tramer dans la relation “tuteur / tutoré”, relation nouée en vue de la production d’un mémoire de recherche. Ils se sont […]

Lire la suite

La mort (de l’autre) fait-elle expérience ?

Je retiendrai que l’Expérience est singulière, elle est tout à la fois l’épreuve vécue par un acteur et le point de vue que celui-ci porte sur cette épreuve. Cette épreuve, en créant une discontinuité, une rupture, crée les conditions d’émergence de l’expérience. Aujourd’hui, je pourrai préciser que épreuve, a été, pour moi, une souffrance, une […]

Lire la suite

Histoire d’expérience et expérience de l’histoire

Entre faire l’expérience de et avoir l’expérience de, il y a le temps du passé et du présent, qui offre les conditions pour que le savoir-faire advienne à la conscience et à la raison ; avec la recherche, arrivera le sens qui, dans l’écriture ouvrira peut-être à de nouvelles connaissances construites et alimentées avec méthode. […]

Lire la suite

EXPERIENCE / activité / apprentissage / RECHERCHE : distinctions et articulations

L’« entrée activité » comme posture épistémologique et comme culture théorique peut-elle être une approche transversale pour mettre au point des outils conceptuels qui soient communs à la recherche, à l’analyse des pratiques et à l’optimisation de l’action? En prenant appui sur les concepts d’expérience, d’activité, d’apprentissage et de recherche, la communication aura pour objectif […]

Lire la suite

Expérience de l’autobiographie

Il s’agira pour nous, à partir d’une « expérience » singulière d’autobiographie, de tenter d’éclairer la structuration d’un espace réflexif, résultant de la contraction de notre propre réalité discursive, passée au filtre d’un exercice d’auto retranscription. Autrement dit, entre la subjectivation de notre discours et l’objectivation de sa retranscription, dans une temporalité que nous assimilons […]

Lire la suite

Sens de l’expérience et recherche de sens

Dans la mesure où la recherche est issue de l’expérience de son auteur, la conception que l’on attache à l’expérience détermine le sens que l’on donne à sa question de recherche. Je tenterai d’apporter trois schémas distincts qui partant d’une définition de l’expérience conduisent à comprendre le sens de ce que l’on cherche. Les trois […]

Lire la suite

Le concept d’expérience, tel que le développe John dewey, peut-il éclairer le processus de la recherche ?

Dans son ouvrage publié en 1915 L’art comme expérience, John DEWEY s’attache à mettre en lumière les caractéristiques d’une expérience singulière, celle de l’artiste occupé de la production d’une oeuvre. La description qu’il en donne présente, à nos yeux, des aspects remarquables qui, par analogie, sont féconds pour penser une autre expérience, celle de la […]

Lire la suite

Fair vivre l’expérience de la transformation du terrain dans le cadre d’une formation à l’enseignement

« Est-ce que ton expérience constitue un savoir ? Est-ce que ton expérience est de laboratoire ? Est-ce que ton expérience fait avancer la science ? Ou sinon la science, au moins la connaissance ? Sinon la connaissance au moins des connaissances ? Des gens que tu connais ? » Nous faisons partie tou-tes les […]

Lire la suite