Etre un témoin de son temps:   Le travail d’effacement de Michel FOUCAULT

 

 

 

 

 

Ce que je vous propose aujourd’hui, c’est de vous exposer 2 choses :

La figure particulière de l’intellectuel qu’incarna M. FOUCAULT. Interroger, à partir de celle-ci une autre figure qui me mobilise depuis quelque temps maintenant: celle du témoin.

Si je formule cela depuis une question, on obtient alors : Comment un intellectuel spécifique est susceptible de devenir un témoin de son temps ? …

Ensuite, je me permettrais d’insérer mes préoccupations à propos de cette identité nouvelle (?) de l’intellectuel en la mettant au travail avec une autre figure : celle du témoin.

Nous ferons alors un détour, dont je n’assure absolument pas la pertinence et l’opportunité du côté de notre histoire et plus particulièrement celle rattachée à la seconde guerre mondiale.

Pour finir, j’achèverais mon propos en faisant raisonner cette dernière figure du témoin avec l’ici et le maintenant.

 

Télécharger le document complet

Categories: Accès libre, Ouvrage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *