Expérience de l’autobiographie

Il s’agira pour nous, à partir d’une « expérience » singulière d’autobiographie, de tenter d’éclairer
la structuration d’un espace réflexif, résultant de la contraction de notre propre réalité discursive, passée
au filtre d’un exercice d’auto retranscription.
Autrement dit, entre la subjectivation de notre discours et l’objectivation de sa retranscription, dans une
temporalité que nous assimilons à une « zone de trouble », quelles transformations cette expérience naissante
opère – t’elle, quand elle vient nécessairement impacter la dimension praxéologique des espaces expérientiels
antérieurement élaborés, s’agissant de l’évolution des pratiques de prévention spécialisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *