Du rapport à la folie et du changement de rapport à la vérité …

« Nous sommes en ce point, en ce repli du temps où un certain contrôle technique de la maladie recouvre plus qu’il ne désigne le mouvement qui referme sur soi l’expérience de la folie » .   Cette phrase est extraite du texte « la folie absence d’œuvre » de M. FOUCAULT paru en 1964. Près de 50 ans après, elle ne cesse de faire écho dans notre époque. Le rapport de l’homme occidental à la folie se meurt. Le langage en est le témoin silencieux et bruyant. S’éloignant de l’expérience de la folie, l’homme occidental change de rapport au monde. Ce qui change c’est ce rapport à ce qui fait altérité en lui. La folie dépassée, sa place est aussitôt occupée par la maladie mentale et très vite relayée par la santé mentale et la série infinie des troubles mentaux et des troubles du comportement éventuellement organisés en syndromes.

 

Télécharger le document complet

Categories: Accès libre, Ouvrage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *