Le gouvernement de l’insécurité sociale : la pénalisation du social

 

Notre hypothèse se résume ainsi : avec le délitement des modes de socialisation et régulation collectives de la société disciplinaire, des formes multiples d’insécurité sont apparues (délinquances, sociales, économiques, planétaires et environnementales,…) et se sont généralisées, qui ont transformé l’exercice des pouvoirs établis, aux USA comme en Europe, en gouvernement de l’insécurité  ; les politiques sociales ont été englobées dans ce mouvement d’ensemble qui les a tirées vers une pénalisation du social, modalité particulière d’un processus de judiciarisation des rapports sociaux. Ce passage d’une société disciplinaire à une société sécuritaire a pour effet une recomposition de l’intervention sociale.

 

Télécharger le document complet

Categories: Accès libre, Ouvrage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *