PRATIQUES et ENJEUX DE LA RECHERCHE-ACTION DANS LES FORMATIONS SOCIALES

Si nous nous penchons plus précisément sur le secteur des formations sociales en particulier, sur les formations professionnelles en général, nous constatons que la recherche selon les niveaux de formation est un apprentissage programmé dans les dispositifs de formation. La visée n’est nullement d’amener les étudiants à devenir des chercheurs professionnels, mais de confronter leur propre expérience pratique à la rigueur scientifique de l’observation, de la description, de la compréhension, de l’analyse critique. Dans ce cas la pratique de recherche qui vise explicitement à produire de la connaissance, vise également et de façon implicite la transformation de son auteur au regard du monde vécu.
Ce type de recherche proposé et pratiqué dans ce secteur, qui inséparablement unie la recherche à l’action, l’acteur à l’auteur est-il porteur d’enjeux dans ce contexte?

L’Institut de travail social de Genève est devenu en 2004 une Haute Ecole Spécialisée (HES) de la Suisse Occidentale. Elle offre un programme de formation professionnelle en travail social (Bachelor), complété depuis 2010 d’un programme Master. Professeure depuis 2004 de cette Haute Ecole Spécialisée de Travail Social de Genève, la communication de Madame Manon MASSE, présente brièvement des pratiques de “recherche-action” qui s’y déroule et la manière dont la recherche-action est introduite aux étudiants de ces deux niveaux de formation. Au travers d’exemples, sont décrits des enjeux qui apparaissent dans la réalisation des recherches-action par les professeurs-chercheurs de ses écoles et ceux de la formation des étudiants à ce type de recherches appliquées.

Téléchargez la publication complète

FORUM 142. Oct 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *