Sens et connaissance : Les six sens du sens en praxéologie

Partant de la praxis comme articulation et relation dialectiques du rapport pratique/théorie, ou dit autrement du rapport action / connaissance, dès lors que cette action a pour visée la transformation d’Autrui et du monde, cette relation a comme tiers concept une finalité, “guidée par une représentation du sens de cette transformation” (Castoriadis)
C’est cette visée de transformation (le tiers concept) qui unifie sous le primat du sens la relation action/connaissance, qui l’organise en réalité et l’oriente dans le temps et l’espace.
Cette visée de transformation, d’Autrui et du monde, se faisant, est également transformation de soi et du rapport de soi au monde.
Elle est une visée inséparable d’une connaissance qui se construit infiniment et indéfiniment dans l’action.
C’est pourquoi, provisoirement aujourd’hui, le LaboPraxéo a donné une définition au concept de praxéologie :
Nous entendons par praxéologie, un parcours de recherche scientifique visant la production de connaissances jusqu’à l’émergence du sens des praxis. Cette visée est réalisée par l’acteur lui-même engagé dans cette praxis, qu’il amène par sa posture spécifique à un niveau de recherche.

La quête incessante des travailleurs sociaux de donner du sens à leurs actions, est sous sa forme objectivée en quelque sorte une quête praxéologique.
Reste à préciser ce que nous entendons aujourd’hui sous le concept de sens. Nous disons sens certes, mais dans quel sens?
Pierre Maistre, membre du LaboPraxéo, nous communique sa réflexion relative aux multiples emplois que quotidiennement nous faisons du concept de sens.

Téléchargez la publication complète
FORUM 142. Oct 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *