Vérité et mensonge dans leur rapport à la psychanalyse et au politique

Les trois points que je vais vous proposer sont les suivants :

  1. Le premier va être d’essayer de poser la question de la vérité et du mensonge à partir de la psychanalyse ; je m’appuierai sur trois cas assez rapidement.
  2. Le deuxième consistera à plonger un petit peu dans l’histoire, puisqu’une des conditions d’émergence de la pratique analytique à la fin du XIXème siècle, c’est de pouvoir travailler sur le singulier du cas. Or, ce singulier du cas s’appuie sur une notion contemporaine de l’individu qui puise ses racines dans différents moments historiques. Nous aborderons donc deux moments essentiels : la période de règne de Saint Louis, au XIIIème siècle, et le moment de la peinture flamande du XVème siècle. Nous essaierons de voir comment quelque chose de l’individu se joue dans ces deux périodes, de manière à pouvoir préparer, ensuite, ce qui se fera au moment de la Révolution française.

3.  Enfin, le dernier portera sur ce qui m’a finalement permis de lire au trement Castoriadis : j’essaierai de témoigner -mais c’est vraiment en cours, c’est loin d’être achevé- de l’effet que me fait la lecture d’un compagnon de route de Cornélius Castoriadis qui s’appelle Claude Lefort et qui a consacré un livre important à Machiavel. …

 

Télécharger le document complet

Categories: Accès libre, Ouvrage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *