in PHOTOGRAPHIE(S) : Etre travailleur Social aujourd’hui. Variations à partir de la lecture de Roland BARTHES. Ed. CCRA

 

Le travail relationnel à l’épreuve de la diplomatie

Je voudrais parler des bricoleurs, des expérimentateurs qui, au front de l’action, cherchent depuis plusieurs années à repenser ou à mettre en place des dispositifs d’accompagnement de personnes en grande difficulté sociale, des dispositifs de petite taille, très critiques vis-à-vis des instituions tout contre lesquelles ils se sont constitués. Dispositifs d’action sociale aux frontières de […]

Lire la suite

ARRÊT SUR IMAGES :  L’utopiste, la professionnelle, les protecteurs

Mon propos est une invitation à parcourir la question sociale dans son champ historique et à revisiter la manière dont la société a tenté des réponses. Ceci en s’arrêtant sur trois images, plus exactement trois photographies, qui représentent trois moments de la question, trois figures du travailleur social saisies chaque fois dans leur mouvement originel. […]

Lire la suite

Question : Mais que font les travailleurs sociaux ?   Réponse : Ils sont en représentation.   Commentaire : J’hallucine.

Le titre de cette intervention, je l’ai écrit le 15 juillet 2004, suite à la décision que nous avions prise au Collège Coopératif, un peu sous mon impulsion, de travailler sur Roland BARTHES. Et donc depuis ce 15 juillet 2004 je suis encombré par ce titre, qui tourne en boucle depuis pratiquement un an maintenant, […]

Lire la suite

POUR UNE PETITE HISTOIRE DU REGARD SUR LA SOUFFRANCE ET LA MISERE HUMAINE Quelques conséquences pour le travail social

En lisant le livre de R. BARTHES «  La chambre claire » c’est tout un monde de découvertes, d’interrogations, de perplexités, de désirs, de moments de lumières et d’obscurité qui s’est ouvert sous mes yeux. Ce travail a été passionnant et difficile. Il m’a permis de considérer la photographie de moins en moins à partir de […]

Lire la suite

BARTHES, BENJAMIN ET LA PHOTOGRAPHIE :   lectures pour le travail social

 Il s’agit de repartir de la photographie qui est nous dit le Robert : « un procédé technique permettant d’obtenir l’image durable des objets, par l’action de la lumière sur une surface sensible. » La photographie est un art qui naît au XIXème siècle mais qui ne prend à cette époque qu’une forme documentaire. Elle naît chez DAGUERRE […]

Lire la suite

Le Travailleur Social entre quête et reconquête: Esquisse d’une réflexion

Partir du constat, une fois de plus, de la crise du travail social et s’interroger avec Roland BARTHES sur l’impossible auquel nous renvoie la photographie et toute réflexion sur l’avenir du travail social. Dans le cadre de cette réflexion, au moment où nous parlons (et écrivons, c’est à dire l’année 2006) un évènement marque « la […]

Lire la suite

L’ombre des travailleurs sociaux : les ambassadeurs et la transparence du malheur

J’ai choisi deux images … plus précisément il s’agit de deux tableaux. Outre le rapport esthétique que je peux nourrir avec eux, ils sont pour moi d’une composition réflexive qui m’amène à penser la position sociale des travailleurs sociaux à autrui. L’un est le fameux tableau d’Hans Holbein le jeune, nommé « Les ambassadeurs », produit en […]

Lire la suite

INTRODUCTION à « PHOTOGRAPHIE(S) : Être Travailleur Social aujourd’hui.

C’est alors qu’apparaît l’ouvrage « La chambre claire » (1980), qui nous occupe aujourd’hui,  objet définitif à partir duquel s’organise le présent rassemblement de textes. Le livre est écrit avec rapidité (entre le 15 avril et le 3 juin 1979 précisément). Il s’inscrit dans la continuité d’une période troublée pour R. BARTHES suite à la […]

Lire la suite

Lettre à Daniel ARASSE

Daniel ARASSE,  Votre nom a longtemps été pour moi, soit depuis le début de la mise en place du laboratoire Nicéphore, celui d’un historien d’art singulier, car non académique. J’ai ainsi été amené à travailler sur trois de vos ouvrages : Le détail : Pour une histoire rapprochée de la peinture ; Le sujet dans le tableau : Essais […]

Lire la suite

Vive les fesses des femmes.

  Déléguée à la tutelle aux prestations sociales enfants depuis 1985, je commence une mesure, à l’automne de l’année suivante, dans une famille de Saint-Rambert en Bugey. Saint-Rambert est situé à l’entrée d’une vallée «sans brouillard » selon le panneau de l’entrée du village ; c’est surtout une vallée sans travail. Les usines de la […]

Lire la suite